Coronavirus: ce qui change ce lundi

Coronavirus: ce qui change ce lundi

03/01/2022 Non Par Sète pour tous

un vrai cassetête !

Les personnes positives au Covid-19 dont le schéma vaccinal est complet devront s’isoler sept jours. Une quarantaine qui pourra être réduite à cinq jours si elles effectuent un test PCR ou antigénique qui s’avère négatif et qu’elles ne présentent pas de symptômes. Les autres devront s’isoler dix jours, avec une possibilité de sortie au bout de sept jours avec un test négatif.

Pour les cas contacts, les règles changent également. Les vaccinés n’auront plus à s’isoler, quel que soit le variant, mais devront effectuer un test PCR ou antigénique immédiatement, puis des autotests à J + 2 et J + 4. Cette règle s’applique également pour les écoliers de moins de 12 ans. Les non-vaccinés ou les personnes n’ayant pas terminé leur schéma vaccinal devront s’isoler sept jours puis effectuer un test.

école tous les élèves doivent faire un test antigénique ou PCR lorsqu’un élève de leur classe est positif au coronavirus. Ce test, s’il est négatif, leur permet de revenir en classe. Ce qui évolue, en revanche, c’est que les familles recevront en pharmacie deux autotests gratuits pour que les élèves se testent à nouveau à la maison à J + 2 et à J + 4. Les parents devront ensuite attester par écrit et sur l’honneur que les tests ont bien été faits et qu’ils sont négatifs.

le masque devient obligatoire dans certains lieux pour les enfants de plus de 6 ans, et non 11 ans, comme c’était le cas jusqu’à présent. C’est notamment le cas des centres commerciaux, musées, lieux de culte, bibliothèques, gymnases, salles de spectacle ou de sport. Ils devront également le porter dans les transports en commun ou dans les avions mais également pour se déplacer au restaurant ou dans les marchés couverts.

le télétravail devient obligatoire trois jours par semaine dans les entreprises dans lesquelles c’est possible. Le gouvernement recommande même de passer à quatre jours lorsque cela est réalisable. La ministre du Travail a indiqué que des contrôles renforcés seraient menés. Les entreprises qui ne respectent pas cette règle encourent une amende de 1.000 euros par salarié.

 il sera impossible de boire un expresso au comptoir d’un café. Désormais, la consommation de boissons et de nourriture devra se faire assise. Il sera également interdit de manger dans les théâtres, les équipements sportifs et les cinémas.

  • dans les transports

Jusqu’au 23 janvier inclus, la vente et le service pour consommation d’aliments et de boissons sont interdits lors des trajets en transports en commun (train, avion…) au sein du territoire métropolitain ou des collectivités d’outre-mer, indique aussi le décret, confirmant une annonce du Premier ministre Jean Castex lundi 27 décembre. Sur les trajets longue distance.

retour des jauges dans les grands événements, limités à 2000 personnes en intérieur, 5 000 personnes en extérieur. Les concerts debout sont interdits.

Merci pour le partage