économie: la fin des emballages plastiques pour les fruits et légumes au 1er janvier 2022.

économie: la fin des emballages plastiques pour les fruits et légumes au 1er janvier 2022.

11/10/2021 Non Par Sète pour tous

À compter du 1erjanvier 2022, les emballages comme la Cellophane, les barquettes ou les sachets plastiques seront interdits dans les supermarchés français. Une mesure qui figure dans le texte issu de la loi anti-gaspillage votée début 2020.

Ainsi, précise Le JDD, à compter de l’année prochaine il sera interdit d’emballer les poireaux, courgettes, aubergines, concombres, poivrons, pommes de terre et carottes “normales”. Pas de plastique non plus pour les tomates rondes, les oignons et navets “normaux”, ni pour les choux, les choux-fleurs, les courges, le panais, les radis, les topinambours et les légumes racines. Du côté des fruits, les emballages seront proscrits pour les pommes, les poires, les bananes, les oranges, les clémentines, les kiwis, les mandarines, les citrons et les pamplemousses. Les prunes, les melons, les ananas, les mangues, les fruits de la passion et les kakis sont également concernés.

Ces interdictions sont également valables pour les produits bio. Le non-respect de la mesure pourra entraîner une amende allant jusqu’à 15.000 euros et une astreinte journalière de 1.500 euros, détaille Le JDD. Toutefois, certains fruits et légumes pourront continuer à bénéficier d’emballages plastiques au-delà de 2022. C’est notamment le cas des produits conditionnés par lots de 1,5 kilo ou plus et des “fruits et légumes présentant un risque de détérioration lors de leur vente en vrac”.

Merci pour le partage