Frontignan: Le VNF met en garde

Frontignan: Le VNF met en garde

08/07/2021 Non Par Sète pour tous

VNF met en garde contre les dangers de la baignade, notamment dans les canaux. Chaque année de nombreux accidents, souvent mortels, sont malheureusement à déplorer dans les canaux et rivières de France. En effet, selon l’enquête Noyades réalisée par Santé publique France en 2018 , plus de 20% des noyades accidentelles ont lieu chaque année dans des cours d’eau ou sur des plans d’eau et celles-cireprésentent 40% des noyades mortelles. VNF, qui gère plus de 6 700 km de voies navigables, tient à rappeler une nouvelle fois qu’il est interdit de se baigner dans les canaux et que la baignade est autorisée seulement dans quelques rivières uniquement.

En dehors des sites aménagés, les risques sont réels, notamment en raison de la présence de courants parfois très violents et insoupçonnés, des remontées sur berge parfois difficiles ou encore d’une mauvaise visibilité sous l’eau qui rend le sauvetage d’un baigneur en immersion très difficile voire impossible. La baignade est interdite à proximité des écluses et des barrages en raison de son extrême danger . VNF rappelle également qu’il est strictement interdit de se baigner en amont, en aval des écluses et des barrages, et même à l’intérieur des écluses, en raison du danger que représentent ces ouvrages et des manœuvres qui y sont effectuées. De même, le franchissement des barrages est interdit à tous types d’embarcations, les risques de noyade étant réels .

Un risque de noyade accru pour les enfants suite à la fermeture des piscines Selon Santé Publique France, les noyades accidentelles sont responsables chaque année de 1 000 décès , ce qui en fait la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Les noyades chez les enfants sont pour la plupart dues au fait que l’enfant ne sait pas nager.


Merci pour le partage