Hérault: EID Méditerranée

Hérault: EID Méditerranée

27/10/2021 Non Par Sète pour tous

A compter du du 25 octobre 2021 : En deuxième moitié de semaine, des moustiques adultes « ruraux » récalcitrants pourraient générer des nuisances, particulièrement en fin d’après-midi, hors agglomérations.

Les recommandations vis-à-vis du moustique-tigre sont toujours d’actualité.

Situation par département :Département des Bouches-du-Rhône : Le niveau des populations de moustiques ruraux adultes sont faibles, de part et d’autre de l’embouchure du Grand-Rhône.

Les nuisances consécutives restent faibles et localisées, validant en cela la gestion des éclosions larvaires en matière de ciblage des traitements.

Sur le pourtour de l’étang de Berre, on observe un peu de nuisance résiduelle due aux Aedes caspius, à la tombée de la nuit, dans les espaces naturels voisins (collines).

En ville, le moustique-tigre est toujours présent au gré des belles journées.

Département du Gard : Les derniers traitements réalisés le 15 octobre par avion sur une multitude de parcelles totalisant 146 hectares et complétés par 80 hectares traités au sol ont été évalués très efficaces, ce qui limite aux seules migrations de zones non démoustiquées l’apport de moustiques ruraux adultes sur les territoires contrôlés par l’EID Méditerranée.

Dans les jours à venir, le risque de nuisance liée aux moustiques ruraux devrait se cantonner hors des zones agglomérées.

À l’instar des autres départements, le moustique-tigre devrait continuer de nuire, mais dans une moindre mesure, en zones habitées.

Département de l’ Hérault : La « météo » des moustiques ruraux est au beau fixe et augure une belle semaine à venir pour les vacances scolaires.

Seul le moustique-tigre pourrait s’inviter en ville, lorsque les fins d’après-midi seront calmes et douces.

Département de l’Aude : Comme indiqué précédemment, le ressenti de nuisance due aux moustiques ruraux résiduels ayant pu émerger est faible à nul. Des remontées d’étangs se sont produites sous l’influence des vents de mer mais sont contrôlées. On ressent, en fin d’après-midi notamment, quelques moustiques-tigres. Cette tendance va se poursuivre dans les tout prochains jours.

Département des Pyrénées-Orientales : En début de semaine dernière, une légère remontée des eaux s’est produite dans les zones humides asséchées par la Tramontane. S’agissant de risques de nuisance intra-muros, seul le moustique-tigre pourrait en être à l’origine.

Merci pour le partage