L’ histoire de Sète

L’ histoire de Sète

15/01/2021 Non Par Sète pour tous

Qui a créé le port de Sète ?

Histoire. Le 29 juillet 1666 , l’évêque de Montpellier, François de Bosquet pose la pierre fondamentale du port de Sète. La réalisation est fondée par la volonté de Louis XIV pour servir de débouché au Canal du Midi et permettre l’exportation des produits du Languedoc.

Le phare SaintLouis

Construit vers 1680, démoli en 1944 par des mines allemandes, il a été reconstruit en 1948.

Qui a créé la ville de Sète

Paul Riquet : La ville de Sète est née, en 1666, d’une décision royale et de la volonté de trois hommes : Paul Riquet, Louis XIV et le Chevalier de Clerville. Paul Riquet cherchait un débouché sur la Méditerranée pour le Canal du Midi dont il avait entrepris le creusement.

Cette ou Sète?

 Il aura fallu attendre le 20 janvier 1928 pour que Cette soit officiellement rebaptisée Sète. Un décret ministériel avalisait ce changement voté à l’unanimité du conseil municipal cinq mois plus tôt, le 27 août 1927.
Ce fut l’épilogue d’un cheminement long et tortueux, le site puis la ville (née après la création du port en 1666) ayant été désignés, depuis la haute Antiquité, par pas moins de 18 noms différents !
le maire de l’époque, Honoré Euzet, en prenant la parole durant cette séance d’août 1927 : 
“Le peuple qui vint s’établir sur notre territoire méditerranéen donna le nom Settin (NDLR : Settim était également, sinon plus usité) au mont de Cette, parce qu’on l’aperçoit de loin dans la mer, couronné d’une forêt de pins. Plus tard, ce nom subit de fréquentes altérations et les latins en firent Sition, Sitius, Sita ; les cartes espagnoles indiquent Septa. Puis on écrivit Ceta, Seta, Sette et enfin Cette.

L’ histoire d’Exodus à Sète en 1947

Un peu d’Histoire

L’histoire du port est le reflet de la vie économique et sociale de la région Occitanie.

Le port de Sète s’est traditionnellement développé de l’Ouest vers l’Est.

1666 : La première pierre du Môle Saint Louis est posée, suite à la volonté de Louis XIV de créer un port d’exportation pour les produits du Languedoc. La création de la digue de protection du port, longue de 650 m signe la naissance du port de Sète.

1820 : Au 19ème siècle, le port de commerce se développe avec, comme principaux trafics, le vin, le soufre, le bois, les céréales et le fer. Sète est également un port de transit d’oranges et de citrons en provenance des Baléares et des Canaries puis d’Algérie et du Maroc, vers les autres régions françaises. Ce trafic s’est développé jusqu’en 1970.

1850 : Fuyant les crises économiques, des pêcheurs de Cetara s’installent à Sète. Cetara est une commune italienne de la province de Salerne dans la région Campanie en Italie. Les cetareses pêchent l’anchois, et connaissent bien Sète, où ils font escale lors de la recherche de poisson bleu. A la recherche d’une vie meilleure, ils s’installent à Sète par vagues. Beaucoup d’entre eux embarquent comme matelots sur les navires sétois. 

1882 – 1888 : grands travaux dans le port

  • Construction de l’Epi de l’est, prolongement du brise-lames. 
  • Création du port au pétrole derrière la jetée de Frontignan

1947 : construction du phare du môle Saint Louis

1960 : de nouvelles techniques de pêche sont amenées à Sète par les rapatriés d’Afrique du nord. La pêche au chalut se développe.

1966 : Dans la partie historique du centre-ville est installé le port de pêche où a été construite la criée aux poissons par Jean Le Couteur, Achitecte Français.

1967 : La criée de Sète a été la première d’Europe à être informatisée.

1966 – 1978 : importants travaux dans le port

Merci pour le partage