Montpellier: Le bâtiment des Maladies Infectieuses et Tropicales du CHU de Montpellier dévoile son identité

Montpellier: Le bâtiment des Maladies Infectieuses et Tropicales du CHU de Montpellier dévoile son identité

25/06/2021 Non Par Sète pour tous

Le bâtiment des Maladies Infectieuses et Tropicales (MIT) du CHU de Montpellier.

Se situe dorénavant sur le site de l’hôpital de la Colombière.

Ce bâtiment flambant neuf, d’une surface de presque 2000 m2 intègre toutes les fonctionnalités
nécessaires à l’activité du service des MIT et du COREVIH (Comité de coordination Régional de la
lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le VIH)
.

Le CHU de Montpellier a souhaité, pour un bâtiment de cette envergure, rendre hommage à un
grand spécialiste de cette discipline.

Centre d’Infectiologie André Bertrand
André BERTRAND (1923-2009)
André Bertrand est né à Saint-Bauzille de Putois dans l’Hérault en 1923.

Il est reçu à l’internat en 1951 et débute en 1955 comme jeune chef de clinique au Pavillon Pasteur du Centre Hospitalier de Montpellier. Ce Pavillon avait vu le jour dans les années trente lorsqu’une épidémie de variole avait rendu urgente la nécessité d’isoler les malades.
Dans ce qui devait être un pavillon de contagieux, le professeur Marcel Janbon avait créé une véritable clinique de maladies infectieuses qui était devenue un centre d’expérimentation des premiers antibiotiques.
La pénicilline, la streptomycine puis le chloramphénicol allaient donner à ce jeune service ses lettres de noblesse.

Dans les années cinquante, l’arrivée de la poliomyélite déclenche l’ouverture à Montpellier du troisième Centre français de Prothèse respiratoire pour permettre à ces patients que la paralysie étouffe de respirer. Âgé d’une trentaine d’années. André Bertrand s’en voit confier la charge et le centre se développe rapidement, recevant d’autres urgences infectieuses et respiratoires.

Grâce à sa thèse de médecine sur la brucellose chronique.

Soutenue en 1957, André Bertrand devient le spécialiste français de cette maladie. Jacques Roux, Charles Mérieux et lui-même mettent au point le vaccin contre la brucellose.
En 1958, il est nommé assistant des hôpitaux.
Puis Agrégé en 1962, nommé professeur sans chaire en 1968. Il devient, l’année suivante, chef de service de Maladies Infectieuses à l’Hôpital Gui de Chauliac.

Membre fondateur de la Société de Réanimation de Langue Française.
A présidé la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française. Il était le clinicien référent français de la brucellose.

André Bertrand était Officier des Palmes Académiques et Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur.
Le Conseil de Surveillance du CHU de Montpellier a souhaité rendre hommage à son engagement humaniste au service des patients en donnant son nom au centre d’infectiologie.
Inauguré le 24 juin 2021 en présence de : Thomas LE LUDEC, Directeur Général du CHU de Montpellier.

Merci pour le partage