Sète: La question du ramassage des poubelles, à nouveau sous le tapis !

Sète: La question du ramassage des poubelles, à nouveau sous le tapis !

15/01/2022 Non Par Sète pour tous

Comme l’ensemble des habitants de l’agglomération, vous avez reçu un courrier indiquant que les ordures ménagères ne seraient  relevées qu’une fois pas semaine.

Outre les motifs fallacieux que cette dernière comporte, cette décision doit nous éveiller. Alors même que les impôts viennent d’être augmentés, le service public se voit une fois de plus diminué.

Il est absolument intolérable de cautionner ce qui nous est imposé car il en va de la qualité de vie, des besoins et des attentes de toutes et tous les administrés de notre agglomération.

Par ailleurs, pourquoi n’y a t-il pas ramassage certains jours fériés ? Comme pendant cette période de fêtes, où chaque famille augmente sa quantité d’ordures ménagères, dans certaines zones urbaines ou péri-urbaines, la poubelle des recyclés étant ramassée le samedi, elle est demeurée , non ramassée durant 3 semaines ?

Beaucoup de métiers travaillent les jours fériés ou effectuent des rattrapages les jours suivants …et cette légèreté, au-delà des manquements contractuels, entraîne des problèmes sanitaires et des dépôts sauvages dans la nature.

Après une privatisation massive de cette compétence, finalement là où nous devions avoir un meilleur service, nous en aurons encore moins, Enfin, les faits sont têtus , alors que nous ne cessons de  dénoncer une politique du tout tourisme et du tout béton , le maintien du service actuel uniquement en période estivale démontre bien la mutation de notre agglomération en vaste zone touristique se dépeuplant ainsi de sa population active .Le transfert du service des impôts aux entreprises de Sète à Pézenas en est une fois de plus la conséquence.

 Nous demandons le maintien du service public des ordures ménagères tel  qu’il est ou alors, , une baisse immédiate de 40% de la taxe d’ordure ménagère.

Infos: Groupe Union des droites et des citoyens Groupe Divers Droites

Merci pour le partage